Safi Saïd , le saligaud aux mille facettes

Lucifer nous a jetés un sort et le ciel fendu en deux a déversé sur nos têtes une nuée de salauds de tous genres . Des menteurs , des fabulateurs , des corrupteurs et des corrompus , des diseurs de bonne aventure et des mages à boule de cristal, des voleurs à l’arrachée et des montreurs d’ânes , des charmeurs de serpents et des dresseurs de singes . Le ciel pleuvait d’horreurs .

Il y’a de tout et de rien dans cette Tunisie du début du 21 ème Siècle .

Mais le cas de Hamma Essebti de son vrai nom , reste intriguant à plus d’un titre .

On mettrait toutes les sciences humaines à contribution pour déchiffrer son ADN qu’aucune d’elles ne saurait le répertorier ou esquisser un schéma pour ses mutations multiples . Un virus hautement pathogène qui se joue avec aisance de tous les antidotes connus .

Il est tantôt de gauche , tantôt de droite . Il est parfois Panarabe et souvent Islamiste de premier rang . Il est avec tous et contre tous , il est partout et nulle part .
Qu’est-ce qu’il a fustigé le parlement !! Mais on le trouve hier déguisé , occupant les premières loges dans une manifestation qui réclame son retour .

Qu’est-ce qu’il a couru avec ceux qui voulaient destituer Ghanouchi !! Mais quand il était question de signer une motion , il a pris son stylo pour signer dans le vide .

Il demande un jour à être reçu par le chef de l’État et à l’issue de l’entrevue il a loué ses qualités et a assuré vouloir se mettre à son service ; puis il fait un virage à se tordre les vertèbres et traite le président de tous les noms .

Assurément , les démons se tiennent à l’étroit dans la tête de ce caméléon .

Cet  » Ulysse aux mille ruses  » a un point à son actif , il a toujours réussi à nous les gonfler , nous les casser et nous les briser avec son étrange dialecte ramassé dans les poubelles Arabes . Il a en effet aidé plus d’un au suicide avec son ( Kedha we chey , …. Wala chey , wala chey ) .

Ben Ahmed Sobhi