Hatem Ben Salem n’a pas l’étoffe d’un leader

Nombre de mes amis de Facebook apprécient l’ancien ministre de l’Education Hatem Ben Salem et fondent beaucoup d’espoirs en lui. Je les comprends parfaitement ! Il présente bien, il parle bien et se fait remarquer par son élégance et ses bonnes manières. Bref, son profil tranche avec celui des koôlefa qui occupent la scène politique tunisienne.

Il n’en reste pas moins que Hatem Ben Salem s’est accommodé à la médiocrité. Quand je vois les jeunes d’aujourd’hui et le niveau de l’enseignement, je me dis : à quoi ont-ils pu servir ses passages au ministère de l’éducation ?

Il aurait probablement obtenu de meilleurs résultats, s’il avait pu travailler avec des présidents plus intéressants que Ben Ali et ses successeurs et dans le cadre d’une politique volontariste tendant à améliorer le système éducatif tunisien.

Une chose est sûre, monsieur Ben Salem n’a pas l’étoffe d’un leader politique, pusillanime et frileux comme il est. Il pourrait être un bon ministre ou un bon conseiller et nous faire profiter de sa longue expérience de grand commis de l’Etat, mais ce n’est pas le leader qu’on attend. Trop mou.

Pierrot LeFou