Cet accroc niqué joue au chroniqueur pour s’offrir à plus vil que lui

Oh ça ne va pas être très long tellement le personnage est petit, vil, niais, avide et lécheur! Il se prénomme Habib alors qu’il est habité par la haine et la détestation et il se croit grand alors qu’il est plus bas que terre. Cet accroc niqué joue au chroniqueur pour s’offrir, lui qui n’a rien, à plus vil que lui. Parait-il que toutes ses chaussures sont usées à force de faire le va et vient cherchant un os à curer. A trop quémander des faveurs, sa voix s’est cassée et sa langue empruntée à une vipère s’est désarçonnée. Jaloux et meurtri de ne pas être regardé comme quelqu’un d’important, il a décidé d’être minable!
Bouajila, la roue tourne! cesse d’être con, car tu es très con!
Et puis remonte ton pantalon, enness tokhzor!
!..AH..!

Ali Gannoun