Justice : jamais une proie barbue, tampon au front.

Ah cette justice ! Qu’est ce qu’elle est rapide et sélective dans sa chasse à traquer le fassed. Toujours du gibier avant 2011 à se mettre sur la dent qui se fait rare , maintenant. Jamais une proie barbue, tampon au front.
Bête indigeste , infecte et trop répugnante qui se défend comme les putois, par l’odeur d’où sa prolifération et rupture de l’équilibre écologique des choses.

Fadhi Ch’ghol

Illustration : Slim Chiboub de nouveau écroué