Vous n’êtes plus rassurant Monsieur le Président.

Mr le président! Ça ne sera pas trop long!

Avec tout le respect que je vous dois, l’apprentissage de la fonction de président ne prend pas et vous êtes en train de participer à la déconfiture de l’État comme personne ne l’a fait avant vous! Vous êtes très actif s’agissant du morcellement du pays et totalement endormis quand il s’agit de veiller à sa stabilité. Si vous croyez que vos discours nous emballent, vous vous trompez. Ils nous énervent et nous inquiètent.
Vous n’êtes plus rassurant Monsieur le Président.
Notre pays se meurt et nous sommes aux portes d’une catastrophe majeure qui risque de nous emporter et vous ne proposez absolument rien pour l’éviter.
Vous gouvernez par l’ignorance et l’agressivité et vous régnez par le délire et l’irrationnel.
Jeter aux chiens l’honneur des hommes respectables ne vous donne ni gloire ni respect.
Le peuple vous cherche et ne trouve qu’un apprenti glué dans les histoires des Ghoul et de bent Essoltane: aucun programme, aucune initiative, une fausse autorité , beaucoup de références vieillottes qui n’enchantent que les incultes et les sans culture.
Vous avez oublié la Tunisie Monsieur le Président. Votre « intégrité », votre « virginité », votre « probité » ne sont qu’un ornement pour cacher votre incapacité de diriger le pays.
Insultez Ben Ali, déterrez Bourguiba et allumez un feu avec leurs os, mettez en prison tous les cadres et les compétences vivants qui ont travaillé pour ce pays avant 2011, vous ferez sûrement plaisir à beaucoup d’excités mais vous ne résoudrez aucun problème.
S’agissant d’El Kamour, du pétrole, du phosphate, de l’insécurité, du vandalisme, du banditisme, du terrorisme, du chômage, de la Covid, de la dette extérieur, tout le monde attend vos propositions, vos directives, vos « lumières » qui tardent trop….
A ma connaissance, il n’y rien dans les écrits de Omar Ibn El Khattab, de Abou Bakr Esseddik, de Othman Ibn Affene et même dans ceux Ali Ibn Abi Taleb de quoi soulager la Tunisie, je vous invite donc à élargir vos lectures.
En attendant un miracle, la Tunisie prend feu de partout et vous êtes un des pyromanes par inconscience, négligence, ignorance, incompétences ou même par complicité!
!..AH..!

Ali Gannoun