Zelensky discute de la situation à la centrale nucléaire de Zaporijjia avec le président du Conseil européen

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a confirmé dans un tweet avoir discuté de la situation à la centrale nucléaire de Zaporijjia, dans le sud de l’Ukraine, avec le président du Conseil européen Charles Michel.

Dimanche, l’Ukraine et la Russie ont échangé des accusations au sujet d’une nouvelle frappe sur la centrale nucléaire de Zaporijjia, qui est l’un des plus grands complexes atomiques d’Europe et produit un quart de l’électricité totale de l’Ukraine.

Lors des entretiens, M. Zelensky a informé M. Michel de la situation de la centrale et a demandé que des sanctions soient imposées à l’industrie nucléaire et au combustible nucléaire russes à la suite des attaques.

Plus tôt dans la journée, Energoatom, l’opérateur de l’énergie nucléaire ukrainien, a accusé les forces russes d’avoir bombardé la centrale, arguant que les dernières attaques à la roquette de samedi avaient touché la zone située à côté de l’installation de stockage à sec de la centrale, où 174 conteneurs de combustible nucléaire usé étaient stockés en plein air.

Dimanche, l’agence de presse TASS a rapporté que l’administration de la ville d’Energodar, qui abrite la centrale nucléaire, a imputé à l’armée ukrainienne la responsabilité des attaques de la nuit.

Selon la municipalité, les troupes ukrainiennes ont lancé une attaque contre la centrale à l’aide d’un lance-roquettes multiple Ouragan de 220mm dans la nuit de samedi à dimanche. L’installation de stockage du combustible nucléaire usé se trouvait dans la zone touchée.

Elle a ajouté que les sous-munitions et le moteur des projectiles sont tombés à moins de 400 mètres de l’unité de production d’électricité.