On ne voit plus Kais Saied…c’est Bouden qui monte au créneau

On ne voit plus Kais Saied. On lui a dit de rester dans son coin en ce moment. Et puis, c’est Bouden qui monte au créneau. Je l’ai vue ce matin intervenir en Français parler très sérieusement sur l’amorce des réformes avec la bénédiction de l’UGTT. Réforme des caisses, déficit des entreprises publiques, et assurance d’un revenu aux populations vulnérables avec pour corollaire la refonte de la caisse de compensation.

Kais Saied semble abandonner son idée. Les bailleurs de fonds lui ont flanqué 3 constitutionnalistes pour s’activer à refaire une constitution pratique et organiser dans les plus brefs délais des élections avec les partis qu’ils savent gagnés d’avance par le parti de Abir Moussi avec un fiasco total de la Nahdha et la disparition de tous ses petits groupuscules qui se veulent partis comme les Abbou et toute cette classe politique qui a flirté avec les Ghannouchi.

Les choses semblent maintenant prises en main par les américains les français et les ambassades étrangères qui ont compris qu’on ne peut plus laisser la Tunisie dans un combat à la con entre un cheikh grabataire en déclin et un président dans sa bulle hors du temps et de l’espace.

L’agitateur