Mohamed Moncef Ben Salem fait un coup de balai

Le ministre de l’Agriculture a dévoilé, Mohamed Moncef Ben Salem ,lors d’une conférence de presse tenue, samedi 5 mai, une dizaine de dossiers de malversation et de mauvaise gestion découverts dans plusieurs services relevant de son département.

Au sein de son Cabinet des heures supplémentaires étaient accordées de façon incompréhensible. Un chauffeur gagnait 895Dinars par mois en heures supplémentaires, et ce depuis des années, une secrétaire 586 Dinars par mois. L’entreprise nationale d’amélioration de la race chevaline de Sidi Thabet a subi une perte de 52.000 dinars pour n’avoir pas fait jouer la règle de la concurrence dans la passation de marchés.

A la Direction des Forêts, les dépassements ont atteint la somme de 6,5 millions de dinars. Seriati bénéficiait dans sa ferme de Zaghouan de deux tracteurs neufs achetés par cette direction. La Coopérative Centrale des Grandes Cultures (CCGC) a bouffé son capital plus de mille fois.

Un magasinier a pu utiliser des bons d’essence pour 81 mille dinars. Plusieurs dépassements ont été enregistrés à la Sonède lui coûtant la somme de 38 mille dinars.D’autres dépassements ont été enregistrés au Commissariat régional de développement Agricole (CRDA) à Bizerte. La directrice générale de la Société Tunisienne Avicole, s’est octroyée une augmentation injustifiée de salaire de l’ordre de mille dinars par mois.

En 4 ans elle a empoché 31 mille dinars. Les différents dossiers ont été transmis à la Cour de Discipline financière, ou au représentant du contentieux de l’Etat, ou aux Conseils de discipline.