En marge de la Coupe du monde, première poignée de main entre Sissi et Erdogan

Les présidents turc Recep Tayyip Erdogan et égyptien Abdel Fattah al-Sissi ont échangé ce dimanche leur première poignée de main en marge de l’ouverture de la Coupe du monde de football, au Qatar, selon la présidence turque

Un responsable de la présidence turque a confirmé dimanche soir à l’AFP ce «premier contact bilatéral» entre les deux dirigeants, lors de la cérémonie d’ouverture du championnat.

Un cliché, posté sur le site officiel de la présidence, montre les deux dirigeants, en froid depuis l’arrivée au pouvoir d’Abdel Fattah al-Sissi, échangeant une poignée de main en souriant. La photo figure parmi d’autres montrant les échanges souriants entre Recep Tayyip Erdogan et les chefs d’État et de gouvernement présents pour assister aux festivités au Qatar.

Au Caire, la présidence égyptienne s’est abstenue de tout commentaire. Le Caire et Ankara sont en froid depuis l’arrivée au pouvoir d’Abdel Fattah Sissi en 2013, après le renversement du président frériste Mohamed Morsi.