Covid-19 : Pékin appelle Washington à arrêter ses mensonges et à faire face aux préoccupations du peuple américain

La Chine a dénoncé mardi «des mensonges éhontés» de la part des États-Unis, après des propos du président Donald Trump qui n’a pas exclu de réclamer des dédommagements à Pékin pour l’épidémie de coronavirus.

La Chine a exhorté lundi les Etats-Unis à faire face rapidement aux préoccupations du peuple américain et de la communauté internationale sur la lutte contre le COVID-19.

Geng Shuang, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, a fait ces remarques en commentant le fait que de plus en plus d’Américains se préoccupent de la réponse à la pandémie menée par le gouvernement américain.

«Des responsables politiques américains ont à plusieurs reprises ignoré la vérité et ont proféré des mensonges éhontés», a déclaré devant la presse Meur Geng Shuang, en réponse à une question sur les déclarations du président américain.

«Ils n’ont qu’un objectif : s’exonérer de toute responsabilité pour leur propre gestion de l’épidémie et détourner l’attention», a-t-il ajouté.

« Beaucoup de gens aux Etats-Unis sont préoccupés et se demandent si la réponse du gouvernement américain à l’épidémie a été opportune et efficace », a indiqué M. Geng lors d’une conférence de presse.

« Les gens voulaient connaître les faits: quand y a-t-il eu le premier cas aux Etats-Unis? Le gouvernement américain cache-t-il quelque chose? Pourquoi cherche-t-il désespérément à blâmer d’autres pays et organisations internationales ? »

« Nous espérons que le gouvernement américain pourra répondre en temps utile aux préoccupations de son peuple et de la communauté internationale. L’Organisation mondiale de la santé pourrait également être invitée à aider dans l’examen du processus », a noté M. Geng.

Notant que les maladies infectieuses sont l’ennemi commun de toute l’humanité, il a indiqué que les peuples chinois et américain étaient victimes, et que ce n’est que par solidarité et coopération que la communauté internationale pourra remporter la guerre contre le virus.

« Nous espérons que les Etats-Unis adopteront une attitude ouverte, transparente et responsable, prendront des mesures efficaces pour protéger la vie et la santé de leur peuple et travailleront avec la communauté internationale pour préserver la sécurité de la santé publique mondiale », a ajouté M. Geng.

Avec 56 144 morts aux Etats-Unis , Trump veut des dommages

Près d’un million de personnes ont été infectées par le coronavirus aux États-Unis depuis le début de la pandémie, selon les données publiées lundi par l’Université Johns Hopkins.

Le pays a en outre enregistré 1303 décès supplémentaires dus à la maladie durant les dernières 24 heures, selon ce comptage, actualisé en continu.

Plus d’un quart des 210 000 décès liés à la COVID-19 dans le monde ont été recensés aux États-Unis. La première puissance économique mondiale déplorait ainsi lundi 56 144 morts.

«Nous n’oublierons jamais ces gens qui ont été sacrifiés à cause d’une incompétence, ou peut-être autre chose», a déclaré le président américain, Donald Trump, semblant pointer Pékin du doigt, lors d’un point de presse dans les jardins de la Maison-Blanche.

Il a évoqué la possibilité de demander à la Chine de payer des milliards de dollars de réparations pour les dommages causés par le virus, apparu dans la ville chinoise de Wuhan.

Sources : Xinhua et agences