Des centaines d’entreprises françaises seront en difficulté cet hiver en raison de la crise énergétique

Environ 300 entreprises françaises risquent de se retrouver en difficulté cet hiver en raison de l’augmentation des prix de l’énergie, a averti mardi le ministre délégué français chargé de l’Industrie Roland Lescure.

« Ce sont les entreprises qui sont suivies par Bercy (ministère français de l’Economie et des Finances), très consommatrices d’électricité ou qui n’ont pas pu renégocier leurs contrats d’électricité », a-t-il précisé au micro de Sud Radio.

« On a un fonds de soutien, on est en train d’en alléger les critères, de le prolonger pour 2023 pour accompagner les entreprises qui en ont le plus besoin », a ajouté M. Lescure.

Le 26 août, le prix de gros de l’électricité en France a atteint un record, soit plus de 1.000 euros le mégawattheure (MWh), contre 85 euros/MWh il y a un an.

La hausse des prix des tarifs réglementés du gaz et de l’électricité sera d’au moins 10% en 2023 en France, a rapporté Franceinfo le 14 septembre dernier en citant les prévisions du gouvernement.

Le ministère de l’Economie et des Finances a révisé récemment à la hausse sa prévision d’inflation pour 2022 (5,3% contre 5% attendus en juillet dernier) et pour 2023 (4,2% contre 3,2%) dans un contexte de poursuite du conflit en Ukraine, de tensions sur les prix de l’énergie et de fragilité économique des principaux partenaires commerciaux de la France.