Les cardiologues tunisiens célèbrent le 40 anniversaire de leur association

 La Société Tunisienne de Cardiologie et de chirurgie cardio-vasculaire ( STCCCV ), a organisé, samedi 12 mai à Tunis, une cérémonie à l’occasion de la célébration de son 40e anniversaire.

Ont pris part à cette cérémonie des spécialistes Tunisiens et maghrébins et des représentants de Sociétés Européennes de santé.

Un hommage a été, également, rendu aux professeurs Abdelmajid Charrad et Mohamed Ben Ismael et aux défunts Mohamed ben Naceur et Mohamed Fourati, fondateurs de la Société.

Abdellatif Mekki, ministre de la santé, a souligné, à cette occasion, qu’au premier rang des priorités du système sanitaire national pour la nouvelle étape, figure la lutte contre les maladies cardio-vasculaires, première cause de mortalité en Tunisie.

Il a ajouté que la stratégie adoptée en la matière repose sur un plan s’articulant autour de plusieurs axes, dont la réactualisation du schéma national d’organisation de la cardiologie, l’identification des conditions techniques de fonctionnement des services hospitaliers de cardiologie, la mobilisation des investissements nécessaires à leur application et la définition des critères de qualité et des seuils d’activités des services de cardiologie.

Il s’agit, en outre, de renforcer le volet formation et la surveillance épidémiologique à travers la mise en place de registres spécifiques et le développement de la recherche par la création et l’encouragement de laboratoires et d’unités de recherche sur les maladies cardio-vasculaires.

Le ministre a ajouté que, dans le cadre de la consolidation de l’infrastructure dans les hôpitaux publics, deux services d’anesthésie-réanimation ont été crées à Charles Nicolle et à la Rabta, en plus de l’installation de nouvelles unités de cathétérisme cardiaque à Sousse, Menzel Bourguiba et à l’Ariana et le renouvellement des unités de la Rabta, Sfax, Monastir et Charles Nicolle.

Au cours des cinq dernières années, le nombre d’interventions et des actes de chirurgie cardio-vasculaire, ont enregistré une hausse de 1,8%, a rappelé le ministre.

Il convient de mentionner que la Société Tunisienne de cardiologie et de chirurgie cardio-vasculaire compte actuellement 400 membres et organise des congrès nationaux et Maghrébins en vue de promouvoir davantage la pratique médicale de cette spécialité et de tisser des liens de coopération entre les cardiologues Tunisiens et leurs confrères des pays arabes et étrangers.