Ya Bent Ksiksi, le parlement n’est ni dar bouk, ni dar ommouk.

Pour ceux qui ne vous connaissent pas, je rappelle que vous avez mis un pantalon et un foulard après le 14 janvier 2011 comme tous les opportunistes tunisiens. Ensuite, vous mettre sous la couverture de la secte islamiste Ennahdha ne vous donne pas plus d’honneur ou de gloire que quiconque, au contraire!
Maintenant et comme vous êtes inculte, je vais vous donner la définition de Larousse du mot clochard:
« Personne sans domicile, vivant misérablement en marge de la société ». Je suis sur que vous dormirez moins bête ce soir et vous serez moins stupide demain, à supposer que vous avez au moins un neurone qui fonctionne!
Revenons aux faits maintenant: c’est vous avec vos mains badigeonnées d’hypocrisie qui avez voté pour que Mme Chaouachi soit la première vice présidente de Ghannouchi et vous devez donc assumer votre choix. Les leçons de moral après coup ne montrent que votre irresponsabilité et votre soumission au dictat d’une secte et de son gourou.
Le parlement n’est ni dar bouk, ni dar ommek. Vous n y êtes pas pour vos compétences et vos connaissances, seulement parce que vous faites partie d’une liste de menteurs dont la spécialité est d’acheter les âmes et les consciences avec l’argent des vendus et des vauriens.
Est-ce que vous savez ce que c’est un budget de l’État? Surement non car votre discours le prouve et votre attitude le confirme. Demandez à ce qu’on vous paye des cours de finances pour cesser de dire n’importe quoi et nous éviter kchekchek ettaal3a et vos obscénités de mal élevée.
Abir Moussi a posé des questions. C’est son droit et son devoir de députée. C’est au Ministre de lui répondre et non pas à vous. Contentez-vous de ce que vous savez faire : exécuter les ordres du parrain sans réfléchir et sans élever la voix pour ne pas ressembler à roquet.
Vous nous devez des excuses car vous ne faites que rendre cette assemblée un cirque où les numéros sont aussi mauvais les uns que les autres.
Je ne vous demande pas d’être classe, agréable et responsable car je sais qu’il est difficile de transformer un âne malade en cheval de course, mais j’ose espérer que le seul neurone qui est encore actif chez vous, après avoir perdu tous les autres suite à votre rencontre tardive avec Dieu et ses manipulateurs, vous obligera à fermer la bouche pour ne pas balancer des atrocités et des horreurs dignes de charretier ayant bu un coup de trop.

!..AH..!

Ali Gannoun