Sofiane Chourabi et Nédhir Guetari lâchement assassinés en Libye ?

chourabi ktari journalistes tunisie en otage en libyeUn responsable au ministre de la Justice libyen, Sahar Bannoune, a confirmé , ce mercredi 29 avril , la mort d’une équipe journalistique de la chaîne Barqa Tv et des deux journalistes tunisiens Sofiane Chourabi et Nédhir Guetari de la main d’un groupe terroriste lié à Daech.Dans un communiqué télévisé , le responsable libyen a annoncé que les kidnappeurs ont été écroué et que lors de l’interrogatoire ils ont reconnu qu’ils avaient assassiné les 5 journalistes de la chaîne Barqa  et les deux journalistes tunisiens .

Le responsable libyen n’a donné aucune preuve matérielle convaincante pour soutenir ses affirmations

Cliquez pour visualiser la vidéo et écouter la déclaration du responsable libyen 

Une cellule de crise présidée par Habib Essid a été convoquée d’urgence , en présence des ministres de l’intérieur et des affaires étrangères au palais du gouvernement à la Kasbah , pour faire la lumière sur les derniers développements au sujet du sort des 2 journalistes tunisiens kidnappés en Libye . Les proches parents des deux journalistes ont été convoqués à la réunion de cette cellule.Rien n’a encore filtré …

Touhami Abdouli, secrétaire d’Etat tunisien aux affaires étrangères chargé du monde arabe et de l’Afrique , vient de déclarer, ce mercredi soir sur la chaîne Al Watanya 1, que les autorités tunisiennes ont contacté le consul libyen à Tunis, qui n’a pu confirmer ou infirmer l’information sur la mort de Soufiane Chourabi et Nadhir Guetari.
Abdouli a, également, précise que la partie tunisienne est en contact permanent avec le ministre libyen de la justice, qui de son côté, n’a pu donner aucune nouvelle précision sur l’affaire.

Le secrétaire d’Etat a appelé les autorités libyennes à assumer leurs responsabilités, les rendant responsables de tout ce qui peut arriver aux deux journalistes tunisiens.

Mise à jour à minuit et 15 mn

Dernière dépêche de l’agence France Presse tombée à minuit heure libyenne

Le gouvernement libyen reconnu par la communauté internationale a annoncé mercredi soir ( lire communiqué ci-bas ) que des détenus avaient admis leur responsabilité dans le meurtre de cinq journalistes d’une équipe de télévision locale et de deux journalistes tunisiens, dont le groupe Etat islamique (EI ou Daech acronyme arabe ) avait revendiqué l’exécution.
Cinq détenus, dont deux Libyens et trois Egyptiens, « ont admis leur responsabilité dans le meurtre de l’équipe de la chaîne Barqa » composée de quatre Libyens et un caméraman égyptien, a indiqué le gouvernement dans un communiqué sur sa page Facebook.
Ces détenus ont également reconnu au cours de l’enquête leur responsabilité dans « le meurtre de deux journalistes tunisiens en Libye », ajoute le texte.
Mais, selon le communiqué, les services de sécurité n’ont jusque-là pas réussi à parvenir à l’endroit où se trouvent les corps en raison de la difficulté d’accès, les victimes ayant été enterrées en banlieue de la ville de Derna (est), contrôlée par des groupes extrémistes dont les terroristes de Daech .

communiqué libyen 1

communiqué libyen 2