Rien à dire sauf « taw takhra fiih »

Avec tous nos respects pour les élus de l’Assemblée constituante ,nous sommes obligés de dire  » Taw Takhra fiih »  haut et fort , à Sahbi Atig , chef du groupe islamiste Ennahdha qui s’est permis ce vendredi de menacer tous ceux qui oseront mettre en question la légitimité de cette assemblée de merde .

Les tunisiens en ont marre de cette Assemblée de singes qui n’est plus légitime depuis le 23 octobre 2012 . Le mouvement « tamarrod »  va grandir et bientôt il délogera , à coup de grands sacrifices peut-être , Sahbi Atig ,Ellouz Chourou ,Laâridh et les autres minables