Notre Nahdha a une peur bleue

Ennahdha-logoNormalement les Khwanjiyyas sont sur leurs gardes, la peur au ventre :
– Les Américains sont en train de les classer Organisation Terroriste.
– Leurs bureaux viennent d’être fermés à Amman et immédiatement après Obama reçoit la Reine de Jordanie.
– Erdogan, en visite officielle à Washington, n’a pas été reçu par Obama.
– Ils viennent de courber l’échine en Libye, seul le soi-disant chef du Gouvernement Islamiste , non reconnu , de Tripoli résiste : Obama vient de le classer dans la catégorie « terroriste » .
– Morsi vient de se mettre à présenter des excuses et l’Egypte est soutenue par l’Occident.
Notre Nahdha à nous a une peur bleue : la hantise du retour à la prison. Un véritable traumatisme. Surtout que Mimouna connait Dieu et que Dieu a une idée très précise de Mimouna.
En entretenant leurs angoisses, nous sommes un peu responsables du blocage du pays : ils ont tout envahi mais ne peuvent que se défendre et entretenir leur armure. Ce qui ne leur laisse aucun répit pour gérer le pays, chose qu’ils ne savent nullement faire en tout cas.
Elle voulait se replacer grâce à la sortie du nom de Marzouk dans les Panama Papers au point que Sidna Cheikh a annoncé un bouleversement complet du paysage politique du fait du Panama Gate. Mais la politique Israélienne, de la fuite en avant et de la meilleure défense par l’attaque, peut se terminer par un effet boomerang. Que dire du responsable Khwanji qui a déclaré haut et fort qu’il faut couper les mains de ceux cités dans ce scandale. C’était avant l’implication de Ghannouchi, Zitoun et Bouchlaka. Ce dernier, renvoyé devant le tribunal pour « Vol de deniers Publics », a déclaré avec aplomb : « La justice m’a blanchi ».Ce n’est pas la Vérité qui compte, c’est le degré d’assurance dans la voix quand on ment de manière éhontée. Et ça a son effet sur certains tunisiens.
Ennahdha pratique donc la fuite en avant. Plus elle se sent menacée, plus sa réalité mafieuse est découverte et plus elle manipule tout le monde, elle envahit tous les postes stratégiques, elle islamise l’État (Finance Islamique approuvée, Zakaat en cours d’institutionnalisation à leur avantage exclusif, postes de responsabilité monopolisés, …).
Et à coté de ça elle vient d’achever la vampirisation de Nidaa. Une opération cannibale menée de main de Maître car, c’est comme la dialectique du Maître et de l’Esclave, l’esclave est non seulement consentant mais il s’y plait.
Que reste-il dans l’immédiat ?
Ennahdha a horreur de la Société Civile, de l’opinion publique, des médias. Ce sont des empêcheurs de violer en rond (l’équilibre sociétal Tunisien).
En attendant un bon Dégage (car toute Dictature porte en elle son propre anéantissement, fut-elle absolument identique à celle, rampante, de l’ère nazie) il y a une possibilité de rassembler une majorité de Députés honnêtes, WATANIYYINS ou peu vendu voire même ceux, malins, qui voient le vent tourner, pour agglomérer un groupe Démocrate. Qui diminuerait les dégâts.
Attention, un groupe qui n’a rien à voir avec ceux qui se nomment socio-démocrates et qui ne font que rejoindre les « Larbins » patentés.
Car le LARBIN NOUVEAU est arrivé !

Par Fethi Jelassi le 22 avril 2016