Mahmoud Abbas critique la reconnaissance des colonies israéliennes par les Etats-Unis qui viole le droit international

Dans un message adressé à un réunion qui se tenait au siège de l’ONU, le président palestinien Mahmoud Abbas a vivement critiqué mercredi 27 novembre les récentes déclarations américaines reconnaissant les colonies de peuplement israéliennes dans les territoires palestiniens occupés.

Le 18 novembre, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a en effet annoncé que le gouvernement américain ne considérerait désormais plus les colonies israéliennes en Cisjordanie comme « incompatibles » avec le droit international, une position qui fait peser un grave danger sur l’avenir des pourparlers de paix israélo-palestiniens.

« Une telle déclaration et une telle décision illégale de la part des Etats-Unis ne font qu’encourager le gouvernement israélien à perpétuer sa politique d’occupation, à accélérer ses activités de colonisation et à commettre de nouveaux crimes », a indiqué M. Abbas dans un message rédigé pour la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, qui a été lu par l’observateur permanent de la Palestine à l’ONU, Riyad Mansour.

Le dirigeant palestinien a qualifié la décision américaine de « violation du droit international », prouvant que les Etats-Unis n’étaient « pas qualifiés pour être un intermédiaire honnête » sur la question israélo-palestinienne, et s’est félicité du rejet de la déclaration américaine par le reste de la communauté internationale.

Il a en outre exhorté le monde entier à « ne pas reconnaître la situation illégale créée par les mesures et les pratiques illégales d’Israël en Palestine occupée, y compris à Jérusalem-Est, et à ne fournir à Israël aucune aide ou assistance qui lui permettrait de maintenir et de pérenniser la situation actuelle ».

Les Palestiniens continueront par ailleurs à s’efforcer de faire progresser la primauté du droit international, notamment par la mise en place de nouvelles institutions nationales, la diffusion d’une culture de paix et l’émancipation de la population palestinienne.

Le message de M. Abbas a été lu au cours d’une réunion du Comité des Nations Unies pour l’Exercice des droits inaliénables du peuple palestinien, afin de célébrer la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien.

Avec agences