Livre : Réseaux sociaux et révolutions arabes ? Par Mounir BEN SALAH

Depuis les événements post-électoraux de 2009 en Iran jusqu’au printemps arabe de 2011, le monde a découvert l’incroyable pouvoir de mobilisation des réseaux sociaux. Facebook, Twitter ou YouTube sont devenus une des sources principales d’information et un moyen de rassemblement incontournable. La jeunesse arabe tunisienne ,égyptienne ,marocaine algérienne…est parvenue à s’imposer là où personne ne l’attendait. Lina Ben Mhenni, Wael Abbas, Ibn Kafka : ils sont des centaines voire plus à s’activer sur la Toile, parfois de manière anonyme mais toujours avec un seul but : dire, révéler, dénoncer.

Mounir Bensalah est l’un d’entre eux. Blogueur depuis huit ans, il a choisi de dresser la topographie du militantisme cybernétique de la région, pays par pays, et revient sur les débuts des blogs et des réseaux sociaux dans le monde arabe. Toutefois, après avoir précipité la chute de Moubarak ou Ben Ali, la plupart des cyberactivistes ont été écartés de la scène politique. Peut-on alors parler de « révolution de Facebook », quand tous ou presque refusent ce raccourci médiatique ? À l’heure où l’espoir semble vaciller face à la menace obscurantiste, comment s’est opérée la révolution ? Jusqu’où Internet a-t-il bouleversé les codes socioculturels de la région ? Comment les sociétés arabes actuelles se sont-elles adaptées à ce nouvel espace de communication ? Une enquête de terrain sur la genèse des réseaux sociaux, doublée d’entretiens inédits avec les principaux blogueurs de la région.

A lire