Le Syndicat des journalistes tunisiens appelle à serrer les rangs

La commission des journalistes sportifs relevant du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) a rejeté le projet de constitution d’un organe indépendant des journalistes sportifs, précisant qu’elle suit « depuis quelques temps les démarches de certaines parties visant à diviser les journalistesLa commission ajoute, dans un communiqué rendu public jeudi dernier, qu' »autant elle rejette ces démarches, autant elle souligne que le journaliste sportif est un journaliste professionnel appartenant au SNJT à part entière au même titre que ses collègues des autres spécialités« .

Le communiqué rappelle que le SNJT a crée une commission ad hoc chargée des affaires de la presse sportive pour constituer le cadre réunifiant les journalistes sportifs professionnels.

« Cette commission a rejeté les tentatives d’inonder le secteur de la presse sportive de personnes n’ayant pas de qualification professionnelle dans le but de servir des agendas personnels et des parties dont la base des journalistes a largement expérimenté les manoeuvres durant des décennies », affirme le communiqué.

« En mettant en place cette commission, le SNJT est soucieux de dynamiser l’action des journalistes sportifs tunisiens au sein des structures régionales et internationales dans les meilleurs délais et de leur permettre de profiter des privilèges et services que leur assure cette adhésion », précise le communiqué.

La commission se déclare, d’autre part, « prête à trouver une formule permettant la participation directe des journalistes sportifs à l’élaboration de la liste des professionnels oeuvrant dans le secteur de la presse sportive et à l’attribution de la carte de journaliste sportif« .

Elle a lancé, par ailleurs, un appel aux journalistes sportifs professionnels pour resserrer les rangs autour de la SNJT en tant que « représentant légitimes et unique de tous les journalistes tunisiens » et « faire face aux tentatives de sédition au sein des journalistes et de semer le doute sur la représentativité du syndicat« .

Le communiqué invite les journalistes sportifs à prendre part à la réunion d’information convoquée mercredi prochain au siège de la SNJT pour débattre de leurs problèmes et examiner les derniers développements qui touchent au journalisme sportif