Le régime d’Erdogan octroie récemment des armes sophistiquées aux terroristes en Syrie

Des sources médiatiques ont dévoilé que le régime d’Erdogan en Turquie continue à soutenir les réseaux terroristes à Idleb et dans la banlieue nord de Hama, en particulier le réseau du Front Nosra inscrit sur la liste de terrorisme internationale, par des armes sophistiquées, des munitions dont ils sont besoin et des moyens d’attaquer les zones sûres et de préserver les positions de leur déploiement, où ils prennent des centaines de milliers de civils comme des boucliers humains.

Selon un rapport publié par l’agence de presse russe « Sputnik », le soutien turc aux groupes terroristes prend récemment une nouvelle ligne et se caractérise par l’armement spécifique, notamment les missiles « TOW » et « Kornet », ainsi que les missiles portables anti-aériens.

Et le rapport d’ajouter : « Celui qui croit que la Turquie est incapable de contrôler les décisions des groupes terroristes se trompe, car les Turcs apportent publiquement le soutien militaire et logistique, ainsi que la protection, aux terroristes et leur octroient des drones en vue de viser la base de Hmeimim ».

« La majorité des blindés détruits par l’armée arabe syrienne sont turcs qui étaient entrés en Syrie via la frontière avec la Turquie et qui avaient été livrés aux groupes terroristes », fait savoir le rapport.

Le rapport indique que les réseaux terroristes, de toutes leurs appellations, transgressent l’accord sur la zone de désescalade et prennent pour cible les villages et les localités dans le nord-ouest de Hama, ainsi que les positions de l’armée syrienne, ce qui y a fait un certain nombre de victimes parmi les civils, dont des femmes et des enfants.

Source : SANA