Laxisme au ministère de l’enseignement supérieur : les étudiants en médecine manifestent

Les étudiants de la Faculté de Médecine de Sfax ont organisé, ce mardi, une manifestation de protestation devant le siège du Rectorat pour «dénoncer le laxisme du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique à l’égard de la grève observée par les médecins hospitalo-universitaires dans toutes les facultés de médecine, la faculté de pharmacie et la faculté de médecine dentaire».

Contacté par la correspondante de l’agence TAP, le président du comité des étudiants à la faculté de médecine de Sfax, Anis Sallami, a déclaré que les revendications des médecins hospitalo-universitaires sont «légitimes», indiquant, toutefois, que cette grève a eu «un impact négatif sur la vie estudiantine», notamment sur la réforme des examens, l’encadrement des étudiants lors de leurs stages dans les hôpitaux et dans la réalisation de leurs travaux de thèse.

«Nous aspirons au dénouement de la crise dans les plus brefs délais», a-t-il souhaité.

De son côté, le secrétaire général adjoint du syndicat général des médecins hospitalo-universitaires, Bassem Abid, a souligné que le syndicat général est attaché «au principe de l’alignement au secteur public et à la reconnaissance des fonctions universitaires des médecins», ajoutant que le syndicat est prêt à négocier.

Il est à rappeler que les médecins, les dentistes et pharmaciens hospitalo-universitaires ont organisé, une grève le 30 et 31 mai.