Laurent Fabius arrive au Caire avec une subvention non remboursable d’une valeur de 300 M€

La France accorde à l’Égypte une subvention non remboursable d’une valeur de 300 M€, dans le cadre de l’extension du métro du Caire. La nouvelle ligne débutera de la station Malek Salah pour aboutir à la ville du 6 octobre (35 km de la place Tahrir).

L’annonce a été faite par le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, en marge de sa rencontre, tenue le 18 septembre 2012 au Caire, avec le président égyptien Mohamed Morsi.

Au moins 3,5 millions d’usagers empruntent, chaque jour, le métro du Caire, qui demeure, pour eux, le moyen de transport le plus rapide de cette capitale égyptienne qui souffre de continuels embouteillages. Pourtant, il demeure de loin insuffisant vue la densité de la population, habitant ou travaillant à l’intérieur de cette grande mégalopole.

Par ailleurs, Laurent Fabius a rencontré des hommes d’affaires français dans l’optique, selon ses déclarations, de rehausser le niveau de l’investissement français en Égypte.