L’armée israélienne bombarde Gaza : six palestiniens tués

Plusieurs Palestiniens sont tombés en martyr dans les attaques de l’armée israélienne dans la Bande de Gaza.

Le Croissant rouge palestinien a annoncé, dimanche 11 novembre , que six Palestiniens sont tombés en martyr et sept autres ont été blessés dans les attaques israéliennes au sud de la Bande de Gaza.

L’armée israélienne a fait savoir, dans un communiqué, que «les forces israéliennes ont effectué une opération dans la Bande de Gaza et des affrontement sont survenus par la suite».

L’armée a dit que plus de détails seront fournis plus tard concernant l’attaque.

La presse israélienne a noté que les colons israéliens ont été mis en garde contre les raids.

Le ministre israélien de la Défense, Avigdor Liberman s’est réuni avec des commandants de l’armée, a-t-on aussi appris.

Dans un communiqué ultérieur, l’armée a dit que des dizaines de raids sont en train d’être menés sur la Bande de Gaza.

Tsahal a nié que l’un de ses soldats a été kidnappé au « cours de l’incident sécuritaire à Gaza » par des membres de factions dde la Résistance palestinienne.

De son côté, la radio de l’armée israélienne a rapporté que les « unités de l’armée ont lancé des dizaines de raids aériens sur la Bande de Gaza en réponse aux développement de la dernière heure ».

Plusieurs combattants palestiniens ont été tués et blessés dans cet «incident» dans le sud de la bande de Gaza, a déclaré le porte-parole du ministère palestinien de l’Intérieur, Yiad al-Bazem. Comme le ministère gazaoui de la Santé l’a précisé par la suite, six personnes ont trouvé la mort dans l’opération israélienne.

En même temps, des médias locaux ont évoqué des frappes de l’aviation israélienne contre le mouvement Hamas. Au moins deux Palestiniens auraient perdu la vie dans l’opération terrestre et les raids israéliens contre Gaza, a indiqué la chaîne Al-Hadas. Selon le média, c’est l’un des commandants du Hamas qui était la cible des forces israéliennes.

Un des commandants du Hamas aurait été tué, a annoncé Reuters, se référant aux autorités palestiniennes. Selon elles, un véhicule a tiré contre un groupe de combattants du Hamas. Des témoins ont d’ailleurs affirmé que des avions de Tsahal avaient tiré plus de 20 missiles sur la région.

Des sirènes ont retenti ensuite dans le sud d’Israël, mettant en garde contre de possibles tirs de roquettes depuis la bande de Gaza.

Netayahu interrompt sa visite en France

Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, a décidé d’interrompre sa visite en France et de rentrer en Israël ce soir (dimanche-lundi) ç cause des « événements sécuritaires » survenus dans le sud du pays, aux frontières avec Gaza, indique un communiqué de son cabinet.

« A la suite des événements sécuritaires qui ont eu lieu dans le sud du pays, le Premier ministre a décidé d’écourter sa visite à Paris et de retourner à Israël ce soir », lit-on dans le communiqué, dont Anadolu a eu copie.

Netanyahu participe à une conférence à Paris, à l’initiative du président français, Emmanuel Macron, pour commémorer le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale.