Kattani et Haddouchi seront bientôt de retour en Tunisie

Notre confrère arabophone « Al jarida.com.tn » rapporte selon des sources ,qu’il cite bien informées ,que les deux prédicateurs islamistes salafistes jihadistes marocains ,Hassan Kattani et Omar Haddouchi , refoulés du sol tunisien ,mardi dernier ,pour être soupçonnés appartenir à Al Qaïda au Maghreb islamique, vont pouvoir revenir en Tunisie dans deux semaines, et cette fois avec l’aval des autorités tunisiennes.

Selon Aljarida, des responsables de la direction de la douane et de la police des frontières à l’aéroport de Tunis-Carthage ont reçu, lundi soir, un appel téléphonique leur demandant de laisser passer les deux salafistes jihadistes , mais ils ont exigé une note officielle écrite de la Présidence du premier ministère pour permettre aux deux Marocains de passer , car leurs noms sont inscrits sur la liste des personnes interdites d’entrer en Tunisie.

Le gouvernement ayant tardé ou refusé d’envoyer la note écrite, les responsables sécuritaires de l’aéroport ont appliqué les procédures prévues dans pareils cas en embarquant les deux hommes dans le premier avion de la Royal Air Maroc en direction de Casablanca, malgré la pression exercée par des groupes salafistes tunisiens rassemblés à l’aéroport de Tunis-Carthage dans une sorte de démonstration de force assez inédite dans le pays.

Toujours selon Aljarida, le gouvernement provisoire œuvre, en concertation avec le ministère de la Justice, à retirer l’interdiction d’entrée frappant les deux hommes, après qu’ils aient bénéficié de l’amnistie générale dans leur pays. Ce qui leur permettra de revenir et entrer en Tunisie dans une dizaine de  jours ,le temps nécessaire pour terminer les procédures légales.

Il faut rappeler que ces deux jihadistes marocains avaient envoyé une lettre au ministère de l’Intérieur Ali Lârayedh lui demandant de revenir sur la décision de leur interdiction d’entrée en Tunisie et que le jihadiste tunisien Abou Iyadh ( Seif Allah Ben Hassine ) a critiqué cette expulsion et menacé

Finalement ces deux terroristes (impliqués dans les attentats sanglants de Casablanca ) vont pouvoir diffuser leurs « fatwa de haine et de sang » dans nos mosquée au nom de la liberté ,quelle liberté !?

Voir source