Je dirais « Tnikna Wal 7amdou lilleh »

Déclaration de Nabil Maaloul après le match:
Bismillah erra7mène Erra7im
tehradna wal 7amdou lilleh
!..AH..!
Ali Gannoun

Le titre n’est pas de l’auteur

Mezri Haddad commente

Le ridicule ne tue plus en Tunisie. Cette position n’est pas choquante à l’intérieur d’une mosquée ou chez soi. Mais dans la rue ou dans un stade de foot, cela pourrait susciter certains désirs refoulés et libérer certaines pulsions comprimées dans les sociétés aux vertus bien islamiques ! Même aux pays des Wahhabites et des Khomeynistes, on n’a pas vu des sportifs pratiquer la prière footbalistique avant un match. Quelle affliction! Pour eux, pour ceux qui les regardent, pour le pays qu’ils représentent, et pour l’islam qu’ils exhibent.