Un grand ami de la Tunisie black-listé par Washington

fedeLe président russe de la Fédération mondiale de jeux d’échecs (Fide) Kirsan Ilioumjinov a annoncé mardi 8 décembre son intention de réclamer 50 milliards $ aux États-Unis, qui l’ont placé sur leur liste des sanctions pour son soutien présumé au régime syrien.
«Je considère que ces accusations sont soit une erreur, soit une provocation. Étant donné que j’ai déjà souffert moralement, mes avocats vont porter plainte pour réclamer 50 milliards $», a déclaré M. Ilioumjinov au quotidien russe sportif Sport Express.
Les États-Unis ont accusé fin novembre dernier Kirsan Ilioumjinov, 53 ans, d’avoir des relations financières avec le gouvernement syrien et le Trésor américain l’a inclus sur une liste de personnalités sanctionnées pour leur soutien à Damas.
Sous pression, ce richissime homme d’affaires et banquier a annoncé dimanche qu’il déléguait la plus grande partie de ses fonctions à son numéro deux et qu’il se retirait de «toute opération légale, financière et commerciale au sein de la Fide».
«Je n’ai jamais eu et je n’ai pas d’intérêts financiers ni en Syrie ni en Iran», avait-il auparavant affirmé, lorsqu’il avait appris qu’il était inscrit sur la liste noire du Trésor américain.

Rappelons que Kirsan Ilioumjinov est un grand ami de la Tunisie .Il a visité notre pays à deux reprises et a soutenu la candidature de la Tunisie pour l’organisation de championnat du monde scolaire des échecs qui se déroulera à Sousse entre le 30 avril et le 9 mai 2016