France : un attentat contre une école maternelle déjoué

Deux hommes, nés en 1998, ont été interpellés en Seine-et-Marne et placés en garde à vue le 25 mars 2019, indique le parquet de Paris mercredi 3 avril. Ils ont été mis en examen pour avoir projeté d’attaquer une école maternelle et des policiers.
Les deux hommes sont fichés S, selon des informations relayées par BFM.TV. L’un des deux individus, connu de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), est considéré comme le principal auteur de ce projet d’attentat.

Un homme a été arrêté à son domicile en Seine-et-Marne le 25 mars dernier par la DGSI dans le cadre d’une enquête sur un projet d’attentat contre une école maternelle. Le suspect a reconnu ses intentions meurtrières. Il a été mis en examen et écroué.

Il dit se sentir comme « le fils spirituel » de Mohammed Merah, le tueur de Toulouse et Montauban. A l’instar de son mentor, un homme a reconnu avoir voulu commettre un attentat dans une école maternelle et tuer des policiers. Interpellé le 25 mars à son domicile de Seine-et-Marne, selon nos informations, il a été mis en examen 4 jours plus tard pour « association de malfaiteur terroriste » et est désormais écroué.

Les enquêteurs de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) ont obtenu des informations indiquant que cet homme, déjà connu des services du renseignement territorial, projetait de commettre un attentat contre une école maternelle. Il a été interpellé alors que les enquêteurs se sont rendus compte qu’il cherchait à se procureur des armes.