Erdogan : « L’Egypte devait libérer Mohamed Morsi pour qu’Ankara puisse envisager une amélioration de ses relations avec Le Caire ».

morsi soutenu par erdogan egypte turquieLe président turc, Recep Tayyip Erdogan, a déclaré que « l’Egypte devait libérer l’ex-président Mohamed Morsi et lever les condamnations à mort prononcées contre des centaines de ses partisans pour qu’Ankara puisse envisager une amélioration de ses relations avec Le Caire ».
« M. Morsi est un président élu avec 52% des suffrages. Ils doivent lui rendre sa liberté », a martelé Recep Tayyip Erdogan selon des propos rapportés par plusieurs journaux tenus dans l’avion qui le ramenait d’une visite officielle à Téhéran. Un membre de son cabinet a confirmé ses déclarations. « Deuxièmement, est-ce que l’Occident ne dit pas qu’il est contre la peine de mort ? Il y a 3 000 personnes condamnées à mort là-bas. Cela devrait être levé », a ajouté le chef de l’Etat turc. Il a estimé qu’environ 18 000 prisonniers politiques en Egypte devaient être rejugés et l’interdiction des partis politiques levée.

Les relations entre Ankara et Le Caire se sont tendues depuis que Mohamed Morsi, issu de la confrérie des Frères musulmans, a été déposé en juillet 2013 après des manifestations de masse contre son pouvoir. Les forces de sécurité ont ensuite lancé des répressions de grande ampleur contre le mouvement islamiste, tuant des centaines de ses partisans lors d’une manifestation au Caire et arrêtant plusieurs milliers de personnes. Mohamed Morsi et plusieurs de ses proches sont toujours incarcérés dans l’attente de leur procès.

Les Frères musulmans ,classés terroristes en Egypte,ont des liens très étroits avec l’AKP, le parti islamo conservateur co-fondé par le président turc, qui a qualifié l’éviction de Mohamed Morsi de la présidence égyptienne de « coup d’Etat inacceptable ».