Donald Trump félicite Poutine trois jours après sa réélection

Le Kremlin a annoncé ce mardi que le président américain Donald Trump avait félicité Vladimir Poutine pour sa victoire à l’élection présidentielle russe du dimanche 18 mars, lors d’une conversation téléphonique le 20 mars.

Les dirigeants russe et américain ont eu ce mardi un entretien téléphonique à l’initiative des États-Unis, a déclaré le Kremlin dans un communiqué.
«Une conversation téléphonique a eu lieu entre le Président de la Fédération de Russie Vladimir Poutine et le Président des États-Unis Donald Trump à l’initiative de la partie américaine.»

Selon le Kremlin, le Donald Trump a félicité Vladimir Poutine pour sa réélection.

Les dirigeants russe et américain ont également abordé d’autres sujets.

«Les chefs de l’Etat ont également indiqué qu’ils étaient favorables au développement d’une collaboration concrète dans différents domaines, y compris ceux qui permettront d’assurer la stabilité stratégique et la lutte contre le terrorisme international. Ils ont en particulier souligné l’importance des efforts coordonnés visant à freiner la course aux armements», a annoncé le Kremlin.

Le site le courrier de Russie avait rapporté dimanche que « Le président américain Donald Trump n’a pas l’intention de féliciter Vladimir Poutine pour sa victoire à l’élection présidentielle de ce dimanche 18 mars, a fait savoir son porte-parole, Hogan Gidley, dans un communiqué de presse cité par Kommersant. Selon M. Gidley, la Maison-Blanche n’est « pas surprise de l’issue » de l’élection russe. Il a ajouté que le gouvernement américain travaillerait au développement des relations avec la Russie, mais répondrait également aux menaces qui pèsent sur les intérêts des États-Unis. »

Auparavant l’agence russe Sputnik a rapporté que « Même si Donald Trump refuse de féliciter son homologue russe qui a remporté dimanche les élections présidentielles, cela ne signifie pas que Vladimir Poutine n’ait pas l’intention de normaliser les relations avec Washington, a souligné le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov. »

Malgré l’absence de félicitations de la part de la Maison-Blanche à l’occasion de la victoire de Vladimir Poutine lors des élections présidentielles, Moscou reste ouvert à la normalisation des relations avec Washington dans la mesure où cela est nécessaire, estime Dmitri Peskov.
«Tout d’abord, il ne faut pas considérer cet acte comme inamical. Vous savez que Vladimir Poutine demeure ouvert pour une normalisation des relations avec nos partenaires américains là où cela nous intéresse et cela est nécessaire. Puis, vous savez que le Président reçoit un grand nombre de félicitation de la part des leaders étrangers. Les uns ne peuvent téléphoner pour cause de calendrier, les autres ont leurs propres raisons. Mais il ne faut pas dramatiser», a-t-il expliqué.

«Demain, il fera jour», a ajouté le porte-parole.

Le président sortant Vladimir Poutine a été reconduit à la tête du Kremlin, avec près de 76.7% des voix. Il devançait largement Pavel Groudinine, qui n’a récolté que 11,8% des suffrages. Le taux de participation a atteint, quant à lui, les 67,5%.