Après avoir mis le feu aux livres de Mossoul , Daech saccage le musée de Ninive en Irak

daech détruit des oeuvres d'art au nom d'allah

Rached Ghannouchi avait bien dit en parlant des salafistes « Que ce sont ses enfants wa Youbach-chirouna bi tha9afatin jadida » ( ils sont porteurs d’une nouvelle « culture » ).Là-voici.

Après avoir mis le feu hier à plus de 8000 livres rares de Mossoul , Daech saccage ce jeudi le musée de Ninive en Irak et détruit aux marteaux des oeuvres d’art d’une valeur inestimable.

Le groupe terroriste Daech a publié une nouvelle vidéo sur les réseaux sociaux, montrant quelques uns de ses barbus fanatiques détruire les collections archéologiques d’un musée à Ninive, dans le nord de l’Irak. Des sculptures assyriennes (certaines pouvant dater de 7 siècles avant notre ère) et des plâtres sont renversés sur le sol et sont fracassés à coups de pioche et de marteau. Et comme si cela ne suffisait pas, les parties intactes subissent les assauts d’un marteau-piqueur.

Le commentaire accompagnant ces images fustige l’idolâtrie et explique qu’il s’agit de respecter l’injonction du prophète qui, à son retour de La Mecque, aurait demandé à sa communauté de retirer les statues et reliques proches de la Kaaba à la Mecque vers lequel les musulmans se tournent pour prier) car elles constitueraient des objets d’adoration.

La démarche de ces fanatiques est d’autant plus absurde qu’il semble peu probable qu’un croyant se rende dans un musée pour se recueillir auprès de vestiges archéologiques…
Des millénaires d’Histoire ont donc été détruits en quelques minutes, comme les fameux taureaux ailés qui servaient à garder l’entrée des palais assyriens.
Les islamistes , toujours au non d’Allah , s’en prennent régulièrement à des vestiges architecturaux et monuments historiques. En 2012, de telles pratiques perpétrées à Tombouctou au Mali avaient énormément fait réagir la communauté internationale après que de nombreux tombeaux et mausolées anciens aient été détruits. Les intégristes se référaient à la principale sourate du Coran, « Il n’est de Dieu que Dieu »; aucune autre entité ne peut donc recevoir les prières de croyants.

Cliquez et regardez ces fanatiques à l’oeuvre .Des versets du Coran et des Hadidhs à l’appui  et ils détruisent sous les caméras .La Barbarie , au nom d’Allah , n’a pas de limite …

L’universitaire tunisienne Raja Ben Slama commente cette barbarie :
الحداد على العراق
الحداد على حضارة ما بين النّهرين. واللّعنة على « الثّقافة الجديدة » التي خرجت من رحم الوهّابيّة ثمّ الإسلام السياسيّ
هل قرأ محطّمو متحف الموصل « ملحمة قلقامش » التي تذكر طوفان نوح قبل الكتب السّماويّة؟ لو قرؤوها لما حطّموا التّماثيل. لو قرؤوا الأساطير القديمة والآدب والتّاريخ والفلسفة لما وصلوا إلى هذا التّوحّش
الثّقافة هي الحلّ. التّربية هي الحلّ

Absatar Ksibi