Ali Laârayedh accusé d’être au courant de l’assassinat de Mohamed Brahmi

Radio Shem.FM rapporte ce matin que Taïeb Aguili ,membre de l’initiative nationale pour révéler la vérité sur les tueurs des opposants Chokri Belaid et Mohamed Brahmi, a déclaré lors d’une conférence de presse d' »Al-Jabha Achaâdia » ( Front populaire que le chef du gouvernement provisoire chancelant l’islamiste nahdhaoui Ali Laârayedh était au courant de l’assassinat de l’opposant Mohamed Brahmi.

Aguili a précisé qu’ils détiennent un document délivré par le ministère de l’Intérieur daté du 14 Juillet 2013 indiquant qu’un rapport de renseignement étranger les informe que l’élu à l’ANC Mohamed Brahmi serait assassiné par des groupes extrémistes et que Laârayedh le sait depuis le 15 juillet ( c’est à dire dix jour avant l’assassinat ).
Aguili a ajouté que le ministère de l’Intérieur n’a pas fourni la protection nécessaire à Brahmi ni à sa famille et n’a pas daigné les avertir avant l’accomplissement du crapuleux  assassinat le 25 juillet dernier en plein jour et en plein Tunis .

C’est bien un crime d’Etat .Et dire que la Tunisie est gouverné par des démocrates !???

Il suffit de fouiller un peu dans le passé des nahdhaouis pour s’assurer qu’ils sont des assassins sanguinaires .

Ecoutez . Le chef du gouvernement provisoire Laârayedh est bien complice du crime par son silence

Suite à cette conférence de presse ,les élus qui boycottent les travaux de l’assemblée constituante ont publié le communiqué suivant . Ils demandent l’ouverture d’une enquête judiciaire urgente contre Ali Laârayedh

Communiqué de Presse
Vu les derniers éléments sur les assassinats de Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, présentés lors de la conférence de Presse du jeudi 12 septembre par l’IRVA, qui dispose de preuves et de documents officiels incriminant le gouvernement provisoire et à sa tête le premier Ministre Ali Laarayedh, nous, députés en retrait de l’ANC et en Sit-in au Bardo :
– Appelons toutes les forces politiques, sociales et civiles à assumer leur entière responsabilité politique et à constituer une commission indépendante qui aura pour rôle de faire la lumière sur l’implication du gouvernement dans l’assassinat du député Mohamed Brahmi.
– Attirons l’attention de l’opinion publique sur les dépassements graves et dangereux observés au sein de l’appareil sécuritaire, aujourd’hui au service du parti Ennahdha, et dénoncés par les témoignages des syndicats des Forces de l’Ordre Public et exprimons notre étonnement quant au silence des autorités au pouvoir.
– Informons les citoyens que nous portons plainte contre le chef du gouvernement et appelons les citoyens et la société civile à se rassembler devant le palais du gouvernement à la Kasbah le mardi 17 septembre 2013 à 12h00, pour dénoncer ces faits dangereux et exiger que le chef du gouvernement Ali Laarayedh soit immédiatement traduit devant la justice afin que triomphe la vérité et que soit levé le voile sur les responsabilités de toute personne impliquée dans ces crimes horribles.
Gloire à nos Martyrs
Honnis soient la violence, le terrorisme et les assassinats politiques.
Vive la Tunisie libre, indépendante et démocratique.

Le communiqué en arabe

إثر إطلاع نواب الشعب المنسحبين من المجلس الوطني التأسيسي، على فحوى الندوة الصحفية التي نظمتها « المبادرة الوطنية من أجل كشف الحقيقة حول اغتيال شكري بالعيد » صباح اليوم الخميس 12 سبتمبر 2013، حول مستجدات ملف اغتيال شهيدي الوطن: شكري بالعيد والحاج محمد البراهمي وبعد الاعلان الخطير وغير المسبوق من طرف منظمي الندوة الصحفية، على حيازتهم لوثائق أمنية رسمية، تثبت إمكانية إخفاء الحكومة المؤقتة الحالية ورئيسها السيد علي العريض بالذات، لمعلومات حاسمة متعلقة بجريمة اغتيال شهيد المجلس والوطن الحاج محمد البراهمي.
وأمام هذه المعلومات المفزعة:
أولا، يدعو نواب الشعب المنسحبين كافة القوى السياسية والاجتماعية والمدنية لتحمل مسؤوليتها التاريخية الكاملة لتفرض معنا تشكيل لجنة تحقيق مستقلة حول مسؤولية الحكومة في جريمة اغتيال زميلنا الحاج محمد البراهمي.
ثانيا، ننبه الرأي العام الوطني لتواتر المعطيات الدقيقة والخطيرة حول الاختراقات الحاصلة في المؤسسة الأمنية خدمة لحركة النهضة، وبالخصوص منها ما أعلنته من معطيات وحقائق النقابات الأمنية في الفترة الأخيرة، ونعبر على استغرابنا من الصمت اللافت حول هذا الأمر.
ثالثا، قررنا في خطوة أولى، رفع شكاية ضد رئيس الحكومة في هذا الموضوع الخطير، ودعوة المواطنين وفعاليات المجتمع المدني لتنفيذ وقفة احتجاجية أمام قصر الحكومة بالقصبة يوم الثلاثاء 17 سبتمبر 2013 على الساعة 12:00 للمطالبة بإحالة السيد علي العريض على التحقيق بصورة فورية من أجل معرفة الحقيقة وتحديد المسؤوليات

Ecoutez déclaration à Express.FM de Nizar Snoussi, porte-parole du Comité de défense du martyr Chokri Belaïd et membre au sein du comité de défense du  martyr Mohamed Brahmi.

Cliquez ici pour mieux comprendre : Avec laârayedh et son premier conseiller Bhiri le recrutement des égorgeurs se fait dans les prisons

Ksibi Absattar