Afghanistan : au moins 14 morts dans un attentat suicide revendiqué par les Talbans

Au moins quatorze personnes sont mortes et plusieurs dizaines d’autres ont été blessées dans un attentat-suicide à Ghazni, ville située à l’est de l’Afghanistan. L’attaque a été revendiquée par les Talibans.

Une semaine à peine après un attentat à la voiture piégée et une attaque d’assaillants armés à Kaboul, un kamikaze s’est fait exploser ce 7 juillet à bord d’une voiture piégée dans la ville afghane de Ghazni, dans l’est du pays. Revendiqué par les Taliban, l’attentat-suicide a engendré la mort d’au moins qatorze personnes et en aurait blessé 70 autres, selon le directeur d’un hôpital privé de Ghazni cité par l’agence Reuters .

Les taliban ont dit avoir fait exploser une voiture piégée près du site de la Direction nationale de la sécurité (NDS) dans cette ville, capitale de la province du même nom.

« Des dizaines d’agents de la NDS ont été tués ou blessés », a déclaré le porte-parole des talibans, Zabihullah Mujahid.

Selon les autorités gouvernementales afghanes, huit membres de la NDS ont été tués dans l’explosion, ainsi que six civils.

Au moins 60 enfants qui étaient en cours dans une école située à proximité du lieu de l’attentat sont au nombre des blessés, ont déclaré des médecins.

L’attentat survient alors qu’insurgés et représentants américains sont réunis au Qatar, où les Etats-Unis tentent de trouver une issue après 18 ans d’engagement militaire dans le pays, la plus longue guerre de leur histoire.

Cette septième série de pourparlers entre les deux parties vise à conclure un accord en vertu duquel les militaires américains quitteraient l’Afghanistan en échange de diverses garanties.

Talibans et responsables américains ont fait état de progrès substantiels dans les discussions, qui sont suspendues du 7 au 8 juillet, pendant que les Taliban rencontrent les représentants afghans pour un dialogue dit «intra-afghan».