En toute impunité , des islamistes agressent un artiste au Kef

Le professeur d’art Rejeb Magri, artiste très engagé dans la résistance culturelle et dans la promotion d’un projet de société tunisienne libre et émancipée dans lequelle la culture et l’art sont des piliers fondamentaux d’une nouvelle Tunisie .Il a été lâchement agressé le vendredi 25 mai au Kef ( nord-ouest tunisien )! La victime a été transférée et interné à la clinique El Manar, à Tunis, dans un état grave souffrant d’un traumatisme crânien, d’une fracture de la clavicule et de plusieurs dents cassées .

Il est à noter que ce n’est pas la première fois que l’artiste soit la cible des hordes islamistes salafistes et obscurantistes. En effet il a subit plusieurs actes de violences et d’intimidation depuis son engagement pour la défense du patrimoine culturel, artistique et historique de la région du Kef ( très riche en monuments historiques ) contre toutes les attaques menées par ces groupes de barbus qui continuent à agir en toute impunité .

Ecoutez le témoignage de la victime. Accablant