Une touriste condamnée à 8 ans de prison pour « atteinte » au peuple Egyptien

Une Libanaise a été condamnée samedi à huit ans de prison en Egypte pour «atteinte» au peuple égyptien.La condamnée s’était plainte du comportement de certains locaux à son encontre.

Sur les réseaux sociaux, Mona al-Mazbouh, une ressortissante libanaise qui séjournait en Egypte, avait posté fin mai une vidéo dans laquelle elle fustigeait le comportement de certains locaux à son encontre, les accusant d’harcèlement sexuel, de vol et d’arnaque. Des propos qui ont provoqué le courroux de citoyens égyptiens dont certains ont appelé à son arrestation et déposé plainte.

Malgré la publication d’une seconde vidéo ( voir ci-bas ) dans laquelle elle assurait que son intention n’était pas d’insulter les Egyptiens et que, dans son précédent enregistrement, elle ne mettait pas en cause « tout le peuple égyptien », cette dernière a été interpellée à l’aéroport alors qu’elle allait embarquer pour quitter le pays.

« Propagation de fausses rumeurs » pour la justice

Cette touriste, Mona al-Mazbouh, a été arrêtée fin mai à l’aéroport du Caire alors qu’elle s’apprêtait à quitter le pays

Samedi 7 juillet , un tribunal du Caire l’a condamné le matin à 11 ans de prison avant de modifier son verdict à 8 ans une heure plus tard, a indiqué la source judiciaire. Elle a été reconnue coupable d’avoir « porté atteinte au peuple égyptien ».

Le parquet l’avait accusée notamment de « propagation de fausses rumeurs et d’atteinte aux religions ».

L’avocat de Mme Mazbouh a fait appel et une audience se tiendra le 29 juillet, selon un responsable au parquet.