Angela Merkel donne des leçons de « bonne » sexualité aux réfugiés.

zanzu-sexualitéTu es migrant, tu arrives en Allemagne : Angela Merkel va te donner des leçons de « bonne » sexualité.

Le ministère allemand de la santé à lancé un site web qui se veut un cours de rattrapage en éducation sexuelle. L’initiative soulève des réactions mitigées.

Le site « Zanzu, mon corps en mots et en images » est accessible en cliquant ici

A quoi ça ressemble, un homme ou une femme nue? Que se passe-t-il quand on perd sa virginité? Les meilleures positions sexuelles à adopter selon les situations?C’est le type de questions auxquelles le portail zanzu.de se propose de répondre. Cette plateforme, lancée cette semaine par les autorités allemandes, n’est pas un énième site d’information pour les ados. Elle vise les migrants. «Les gens qui ont fui chez nous et qui ne sont pas depuis longtemps en Allemagne, peuvent ainsi avoir un accès discret au savoir sur ce thème», explique Elke Ferner, du ministère fédéral de la Famille. Elle souligne que l’éducation sexuelle ne fait pas partie de la formation dispensée dans les écoles de nombreux pays, au Moyen-Orient ou en Afrique, notamment.

Le site est disponible en 13 langues, allant du roumain à l’arabe, en passant par le russe et le français. La plupart des informations sont accessibles via des pictogrammes et des dessins. Certains sont explicites – au risque de choquer les âmes sensibles. «Le site est destiné aux adultes. Pour montrer l’utilisation d’un préservatif, il faut montrer un pénis», précise la responsable.

Dès la première page le ton est posé : « donner des conseils sur le sexe et la sexualité aux migrants qui n’ont pas encore vécu assez longtemps en Allemagne ». A destination de clandestins un peu trop entreprenants envers les femmes allemandes. Aveu abject de l’abandon de toute fierté occidentale devant des prédateurs étrangers fougueux.

« Si elle te trahit, tu ne peux pas la lapider » expose le site au « réfugié » oriental ou africain arrivé en Occident.

Divisé en sections, utilisant des dessins explicites pour représenter des actes sexuels interraciaux entre personnes, avec des explications sur l’homosexualité, la bissexualité, le transgenre. Parce que, tant qu’on y est, apprenons-leur aussi toutes les dépravations et les inversions de la non-civilisation matérialiste, païenne, libidineuse, luxurieuse, lubrique et apostate d’occidentaux dénaturés et dépravés. C’est tellement plus constructif d’une société idyllique et paisible que les comportements bestiaux…

Dans la section « relation et sentiments » par exemple il est clairement expliqué comment le délit d’honneur n’est pas accepté en Occident. « Honneur signifie être apprécié de soi-même et de la société…La violence fondée sur l’honneur est interdite. » Un message dédié surtout aux personnes d’origine musulmane, dans laquelle société le délit d’honneur est reconnu.

Une autre section, appelée « droits et lois » montre aux nouveaux arrivants pourquoi ils ne doivent pas pratiquer des violences sexuelles sur les femmes. Dans une autre dédiée à l’homosexualité, leur est expliqué qu’en Europe les noyaux familiaux peuvent être composés aussi de personnes de même sexe.

Par « violence sexuelle » le site entend : « La violence sexuelle c’est quand quelqu’un te menace, usant de violence contre toi ou en profitant de ta position de faiblesse pour avoir un rapport sexuel avec toi. C’est un crime. Certaines formes de cette violence sont la coercition sexuelle, l’abus sexuel et le viol. Les personnes qui commettent des violences sexuelles peuvent être sévèrement punies. C’est une forme de violence sexuelle aussi si quelqu’un t’agresse verbalement ou avec des actions à connotation sexuelle et si quelqu’un le fait pour t’humilier… »

Dans une autre section, appelée « mutilation génitale féminine » les immigrés sont avertis que ces pratiques « sont illégales en Europe et interdite par la loi, même si elles sont accomplies pour raisons culturelles. «

Dans une autre page, le clandestin apprendra quels sont les termes qu’il doit adopter pour s’adresser aux Allemandes ou aux Allemands avec qui il veut avoir des relations sexuelles.

Il va s’en dire que ce sont les épisodes de violences de Cologne et autres villes allemandes durant la nuit de la Saint-Sylvestre et une opinion publique qui devient de plus en plus hostile à l’immigration-invasion qui poussent le gouvernement allemand à mettre en place ces mesures d’éducation sexuelle pour « migrants ». Mu par le rêve utopiste que l’Allemagne devienne une belle société multiculturelle réussie et non un vaste territoire aux multiples conflits sociaux.