Un plan directeur pour développer les pojets du thermalisme en Tunisie ?

La troisième phase de l’étude relative au plan directeur des réserves foncières nécessaires au développement des projets de thermalisme en Tunisie menée par l’Office du thermalisme vient d’être parachevée.

Les résultats seront présentés, le 18 juillet 2012, lors d’un séminaire national, organisé à Tunis, sous l’égide du ministère de la Santé, avec la participation des structures nationales et régionales intervenantes, ainsi que des investisseurs, des banques et des collectivités locales.

La troisième phase de l’étude consiste en l’élaboration du plan directeur et du plan programme, à la lumière du diagnostic de la situation actuelle établi dans la deuxième phase de l’étude (la première phase étant axée sur la méthodologie de l’étude).

Il s’agit d’identifier les réserves foncières autour des sources thermales, d’y créer une zone protégée de manière à préserver l’environnement et de définir des programmes d’action pour la réalisation de projets thermaux dans ces zones en fixant les modalités et les procédures nécessaires.

Dans chaque zone thermale identifiée, l’étude évalue les possibilités de développement de la branche d’activité, définit les atouts et les contraintes de la zone et fixe les orientations et les réserves foncières.

Le plan directeur constitue un document de référence pour les opérateurs publics ( ministère de l’Environnement et de l’Agriculture, ministère des domaines de l’Etat). Il en sera tenu compte dans les documents de planification urbaine (schémas directeurs, plans d’aménagements ).

La carte de localisation des principales manifestations thermo-minérales en Tunisie permet de recenser 95 sources dont 67 sources d’eau chaude (33 ayant une température située entre 25 et 45°C). Quatre sources, seulement, sont exploitées dans des stations thermales ( Hammam Bourguiba, Djebel Oust, Korbous, Djerba le bains ), alors que 25% du potentiel sont exploités dans des hammams traditionnels.

Afin de promouvoir cette activité, l’office a, déjà, élaboré une étude stratégique du secteur du thermalisme en Tunisie à l’horizon 2016, laquelle étude a fait ressortir la nécessité de créer des zones de développement autour des sources thermales, d’où l’élaboration du plan directeur des réserves foncières nécessaires au développement des projets de thermalisme.