بعد « صندوك الزكاة » هل نرى « صندوق الجِزْية » ؟

mohamed khelilBonjour!

Soundouk Ezzaket ( la caisse de l’aumône)!

Les islamistes, qui vivent dans le passé décomposé, ont évoqué la création de cette caisse au début de leur accession au pouvoir puis y ont renoncé (en apparence) devant l’indignation des démocrates et des laïques. Aujourd’hui, ces mêmes islamistes reviennent à la charge profitant d’une situation bien confortable dans un gouvernement multipartite dont ils tirent les ficelles sans jamais trop se montrer et trop se mouiller.
Soundouk Ezzaket, un concept d’un autre temps, est la nouvelle arnaque nahdhaoui. Cette aberration financière se rajoute à toutes les déviations économiques initiées et orchestrées par les fous du pouvoir et les abuseurs d’Allah telles que la finance et les banques islamiques.
Créer une voie parallèle pour percevoir des impôts halels est une pratique de la famille des trafiquants en tout genre: commerce illicite, blanchissement de l’argent de la drogue, légalisation de la contrebande et j’en passe!
Il n ‘ y a pas trente six mille économies, il n’y a qu’une celle: celle du marché et de l’offre et de la demande régie par des lois et des règles établies par les institutions financières locales ou internationales sous l’oeil vigilant des ministères de tutelle.
Les impôt islamiques (c’est comme ça qu’il faut les appeler) représentent un détournement de fond ni plus ni moins. Ils privent l’état d’une recette supplémentaires dont il a vraiment besoin.
Les citoyens doivent en premier lieu déclarer honnêtement leurs revenus et être en règle avec le fisc en payant les taxes et les impôts réclamés par les autorités compétentes. Si un citoyen estime que sa contribution au budget de l’état est insuffisante, il peut toujours présenter un chèque de don à la trésorerie nationale.
Créer la caisse de la Zaket et livrer sa direction à des islamistes est le meilleur moyen de créer une puissance financière parallèle qui narguerait l’état et l’empêcherait de financer des projets ambitieux et utiles pour toute la population.
En tant que citoyen et en tant que républicain, je m’oppose à cette nouvelle arnaque qui suit celle des compensations reçues illégalement et malhonnêtement par des anciens fauteurs de troubles et des hors la loi.
Après le Soundouk de la Zakat, devrions-nous nous attendre au Soundouk de la Jézia?
!..AH..!

Ali Gannoun le 28 avril 2016

La Jézia : impôt sur les non musulmans pour les épargner de la mort