Mehdi Mabrouk veut dynamiser les relations de la Tunisie avec l’UNESCO

« La dynamisation des accords bilatéraux dans le domaine du patrimoine » a été au centre de la rencontre qui a réuni vendredi le ministre de la Culture Mehdi Mabrouk avec la directrice générale de l’UNESCO Irina Bokova et la délégation qui l’accompagne.

Mme Bokova a tenu à exprimer son soutien à la démarche tunisienne visant à promouvoir l’arsenal juridique dans le domaine culturel. Elle a, à cet égard, invité les autorités tunisiennes à signer la convention internationale relative au trafic illicite des pièces archéologiques, d’autant que la Tunisie dispose d’un riche patrimoine historique et archéologique.

La rencontre a permis aussi de souligner l’importance qu’il y a à s’ouvrir sur la société civile, s’agissant de sauvegarder le patrimoine et de l’exploiter aux fins de promouvoir le tourisme culturel.

Les participants à cette rencontre ont évoqué également le site de Carthage et les projets du ministère de coopérer avec la Banque Mondiale en ce qui concerne les musées du Bardo et Sousse, outre le désir du gouvernement tunisien provisoire d’organiser une exposition itinérante d’envergure mondiale sur Carthage.

Ont pris part cette rencontre notamment une délégation du ministère de la Culture, l’ambassadeur de la Tunisie auprès de l’UNESCO Khemais Chamari et des représentants du ministère des Affaires étrangères.