L’alpiniste tunisien ,Tahar Manai , grimpe au sommet de l’Aconcagua

tahar manai alpiniste tunisienL’alpiniste tunisien ,Tahar Manai, qui espère devenir en mai prochain, le premier Tunisien à atteindre le mont Everest a atteint , mercredi 17 décembre courant, le sommet de l’Aconcagua, plus haute montagne d’Amérique du Sud et qui culmine à 6962 mètres.

« Après 9 heures de marche, 1200 mètres de dénivelé, et des températures glaciales avoisinant les moins 50 degrés, nous avons atteint le sommet. Je dis « nous », parce que vous êtes tous dans mon coeur quand je grimpe », a déclaré ému Tahar Manai.

L’ascension de l’Aconcagua fait partie de son programme d’entraînement, dans la continuité de son expédition victorieuse sur le Mont Blanc en août dernier. Le jeune homme de 26 ans, originaire de Sousse et sapeur pompier dans l’Essonne, partira en avril prochain au Népal pour réaliser son rêve : être le premier Tunisien à vaincre l’Everest et ainsi rendre hommage aux Tunisiens qui construisent leur nouvelle démocratie

Tahar veut faire flotter le drapeau tunisien sur le toit du monde

Son projet qui s’appelle « l’ascension d’une nation » a pour slogan : « ça ne sera pas mon Everest mais le notre, celui de tous les Tunisiens ».

Au-delà de la performance physique, c’est aussi un message de patriotisme, de solidarité et d’amour qu’il veut partager avec l’ensemble des Tunisiens.

« Faire cette ascension seul n’aurait pas autant de sens que de la vivre, la partager. Mon objectif est de cristalliser autour de cette ascension tout un peuple, hisser la Tunisie au rang des nations dont la jeunesse déborde d’ambition et cherche à rayonner dans des domaines encore vierges de toute empreinte nationale », a-t-il précisé à notre confrère huffpostmaghreb