Découverte d’une centaine d’écoles clandestines au Royaume-Uni

Sir-Michael-WilshawUne centaine d’écoles soupçonnées d’opérer de manière clandestine ont été découvertes un peu partout à travers le Royaume-Uni, soulevant de graves inquiétudes quant à la sécurité des élèves qui y étudient, a déclaré lundi l’Inspecteur en chef de l’Education cité par le journal The Guardian. 

Michael Wilshaw, Inspecteur en chef pour l’Education, l’Enfance et la Formation, a annoncé lundi qu’une enquête de cinq mois avait permis à son équipe de repérer une centaine d’écoles non-déclarées à travers le pays. Davantage encore d’enfants restent en outre cachés des autorités dans de nombreuses autres écoles clandestines au Royaume-Uni, a-t-il ajouté.

Dans une lettre adressée au secrétaire britannique de l’Education, Nicky Morgan, il a déclaré que ses inspecteurs avaient émis sept avertissements à l’encontre d’écoles clandestines présumées opérant à Londres, Birmingham, Luton, Wolverhampton et Stoke-on-Trent. Les inspecteurs ont également interrogé un certain nombre d’individus mis en examen pour des infractions de ce type.

Environ 350 enfants ou adolescents ont été découverts dans les locaux de ces écoles, qui présentent toutes de graves risques d’incendie, des problèmes de sécurité ou d’hygiène, ou encore du personnel ou des volontaires d’encadrement n’ayant ni les compétences ni l’autorisation de travailler au contact des enfants.

« Ce que nous avons découvert ne représente probablement qu’une faible partie des nombreuse écoles illégales qui opèrent un peu partout à travers le pays. Nos inspecteurs entendent parler de nouveaux cas chaque semaine », a souligné M. Wilshaw.

« En conséquence, je reste extrêmement préoccupé par le nombre d’enfants ou d’adolescents scolarisés dans ces établissements, et qui risquent d’être soumis à des dangers physiques ou à certaines formes d’endoctrinement », a-t-il ajouté.

L’Inspecteur en chef estime également qu’il existe un rapport direct entre la multiplication des écoles clandestines et l’augmentation rapide du nombre d’enfants officiellement déclarés comme scolarisés à domicile depuis quelques années en Angleterre. Nombre de ces écoles clandestines profitent sans scrupule du droit des parents à scolariser leurs enfants à domicile, et s’en servent comme d’une couverture pour leurs activités illégales.

Dans la plupart de ces écoles clandestines, le niveau éducatif reste très inférieur aux normes en vigueur, faisant courir aux enfants de nombreux risques, dont ceux de l’extrémisme et de la radicalisation.